Peut-on faire soi-même des petits travaux dans un logement en location ?

Par nécessité ou par envie, un locataire peut réaliser des travaux dans son logement. L’autorisation d’effectuer soi-même des travaux dépend de leur nature et de leur importance.

Les travaux qu’un locataire peut effectuer lui-même

La loi mentionne que les petits travaux qui sont liés à l’entretien courant de la maison doivent être effectués par le locataire. Parmi cet entretien courant, on retrouve l’entretien annuel de la chaudière lorsqu’elle est à gaz, au fioul, au bois ou au charbon. Il lui appartient également de faire de même avec son chauffe-eau une fois par an, un bricolage que le locataire doit faire faire à un professionnel.

petits travaux revenant au locataire

Toutefois, pour son confort et son bien-être, certains petits travaux de décoration sont réalisables par soi-même. On note parmi les plus courants la pose d’étagères ou d’un placard. Tant que ces installations sont démontables, il est permis au locataire de les faire. Cependant, au moment du déménagement, il est obligé de reboucher les trous occasionnés par ces installations de décoration. Il est tout à fait possible aussi de peindre les murs, mais il convient d’en parler avec le propriétaire, pour le choix de la couleur par exemple. Si le locataire a une préférence pour le papier peint, il peut le poser lui-même. Même en n’étant pas très bricoleur, il lui suffit de respecter étape par étape la pose du papier peint, en suivant par exemple des tutoriels. Certains sites présentent des trucs pour apprendre à bricoler ce qui permet au locataire d’éviter de faire appel à des professionnels afin d’être dispensé de coûts en plus.

Parmi les autres bricolages que peut réaliser le locataire lui-même, figure par exemple le changement des joints de la robinetterie. Salle de bain ou cuisine, ces petits travaux sont à sa charge. Il en est de même pour le graissage des mécanismes de portes et fenêtres ou le remplacement des interrupteurs, des ampoules, des fusibles et des flexibles. Autant de petits travaux réalisables par soi-même, sans oublier l’entretien du jardin, l’élagage des arbres ou encore le nettoyage des mousses sur la terrasse. Même si le ramonage de la cheminée doit se faire tous les ans, il est à confier à un professionnel.

changer les joints des robinets

Les travaux que le locataire n’est pas autorisé à faire

Un propriétaire se doit de mettre à la disposition de son locataire une maison en bon état d’usage, comme le précise la loi (plus de renseignements ici). Normalement, de gros travaux ne sont pas à prévoir de la part du locataire à son arrivée. Donc les travaux de bricolage qu’il peut effectuer ne doivent pas affecter la configuration du lieu, comme par exemple abattre une cloison ou installer un parquet.

Accord entre locataire et propriétaire

Il est toujours recommandé de prévenir le propriétaire lorsque le locataire souhaite entamer quelques travaux de bricolage, comme une nouvelle peinture dans la maison. Si à son arrivée certains endroits nécessitent des travaux comme le rebouchage des trous ou l’application d’un enduit sur le mur, un accord entre les deux parties peut toujours être pris pour partager les frais.

Chaque locataire a donc le droit d’effectuer des petits travaux dans son logement, mais à condition de ne pas transformer la configuration du lieu et des installations existantes.

Écrit par George le dans Construction et rénovation

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : wsh95xyxhr