L’investissement immobilier en Thaïlande

Immobilier en ThaïlandeJe suis immédiatement tombé amoureux de la Thaïlande dès mon premier séjour dans ce pays. Depuis, je programme régulièrement des vacances au royaume de Siam. Et maintenant je n’ai plus qu’une envie c’est d’y disposer d’un pied-à-terre au bord d’une plage.

Pourquoi la Thaïlande attire-t-elle autant ?

Comme le prix de l’immobilier ne cesse de flamber en France, devenir propriétaire y est dorénavant très difficile, voire même impossible. Ajoutez à cela une constante augmentation des impôts locaux, dont particulièrement la taxe d’habitation. Et je vous fais grâce de la crise économique, couplée à l’inflation, mettant ainsi à mal le pouvoir d’achat des Français. Voici autant de motifs qui poussent de nombreuses personnes, surtout les retraités, à s’expatrier en Thaïlande.

Me concernant, mon engouement pour ce pays était d’abord pour la qualité de vie, la sympathie de ses habitants et son climat tropical. Lorsque j’ai sérieusement envisagé d’y acheter une maison, j’étais surtout séduit par leur régime fiscal très doux. En effet, pour ceux qui s’intéressent à la location, l’impôt sur les revenus locatifs sera calculé en fonction de leurs montants. Par ailleurs, depuis la convention signée entre les deux gouvernements, il n’y a plus obligation de s’acquitter d’une double imposition en France et en Thaïlande.

Toutefois, l’une des raisons principales m’incitant à investir en Thaïlande est le prix du mètre carré, plus accessible par rapport au marché immobilier français. En effet, pour le coût d’un petit appartement à Paris, je peux facilement m’y offrir une propriété les pieds dans l’eau. Villa, appartement luxueux ou copropriété sont proposés à des prix deux fois moins chers que ceux pratiqués en France. Ces biens immobiliers sont pourtant localisés dans des villes à haut potentiel touristique.

Comment financer son achat immobilier en Thaïlande ?

Investir en ThaïlandeÀ moins de disposer des ressources suffisantes, l’acquisition d’une maison en Thaïlande devra être financée par un crédit immobilier. Seul inconvénient, les établissements bancaires thaïlandais n’accordent pas de prêt aux étrangers. Il y a une exception cependant pour les personnes disposant d’un permis de résidence, ainsi que celles mariées à des Thaïlandais. Néanmoins, un justificatif de revenus réguliers en devise locale doit-être présenté pour être éligible par les banques. Ce qui n’est pas du tout mon cas.

L’autre solution est donc de faire une demande de crédit auprès d’une banque en France. Toutefois, il y a très peu de chance que l’emprunt me soit accordé, si je ne dispose pas d’un patrimoine immobilier sur le sol français. La raison ? Mis en hypothèque, la maison ou l’appartement est l’assurance pour l’organisme financier du remboursement du crédit immobilier. Sinon, à défaut d’être propriétaire, je peux également proposer une souscription à une assurance vie en guise de garantie.

Enfin, l’autre solution pour investir en Thaïlande est de contracter un prêt auprès de banques asiatiques non thaïlandaises. Destinées aux expatriés, quelles que soient leurs nationalités, les conditions d’octroi de ces crédits sont exactement les mêmes qu’en France. Avec ces banques, le montant du capital emprunté peut atteindre les 70 % du prix d’achat du bien immobilier.

Écrit par George le dans Investir

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : j8uyg2rtj2