Investir dans l’immobilier avec des crédits

Vous avez déjà des crédits en cours (prêt conso et prêt immobilier) et un projet d’investissement immobilier ? Des solutions bancaires existent pour parvenir à financer son projet d’achat dans la pierre, que ce soit pour du locatif ou pour une résidence secondaire.

Investir dans l’immobilier avec des crédits

Commencer par évaluer son endettement

Un projet d’investissement dans le locatif ou dans l’enrichissement de patrimoine se prépare, il faut avant tout calculer son taux d’endettement et obtenir le montant de l’emprunt en fonction de ses finances, c’est justement ce que propose le site internet combien-emprunter.fr. Une fois le taux d’endettement connu, il faut avoir conscience que l’on ne peut pas dépasser 33% de ses revenus, ce qui peut poser une sérieuse problématique lorsque l’on a des emprunts en cours, le prêt immobilier peut s’avérer impossible à souscrire car l’endettement ne sera pas compatible avec cette opération. Il faut donc songer à une solution alternative, qui passera systématiquement par une garantie hypothécaire, on parle bien évidemment du rachat de prêt immobilier.

Racheter ses crédits et investir

Le rachat de crédit est initialement connu pour proposer de rassembler plusieurs prêts en un seul ou pour renégocier avec un autre prêteur les conditions de son emprunt immobilier. Ce financement s’adapte aux besoins de l’emprunteur et peut tout à fait proposer de racheter plusieurs crédits et d’inclure une somme à financer, qui peut être liée à un investissement immobilier. Cette opération est exclusivement proposée par les établissements de crédits spécialisés dans le financement hypothécaire, c’est-à-dire proposant une garantie par hypothèque avec passage chez le notaire.Cette garantie permet au prêteur de disposer d’une sécurité sur le prêt d’un montant supérieur à 75000 euros et étant destiné à un investissement, il y a une approche différente de celle d’une banque classique. Bon à savoir : il est possible de faire racheter des crédits consommation et des crédits immobiliers, sans distinction.

Les avantages et inconvénients

L’avantage est certainement d’obtenir le financement pour un besoin particulier, celui d’investir avec des crédits en cours. L’inconvénient majeur étant l’alourdissement de la dette car pour obtenir le prêt, il faut un endettement compatible et cela passe par un allongement de la durée de remboursement, pouvant s’étendre jusque 35 ans. Il y a également des frais liés à l’opération comme le remboursement par anticipation ou encore les frais de notaires. A noter que le passage chez le notaire avec une hypothèque déjà en cours entrainera une levée de cette hypothèque, autrement dit elle est supprimée et remplacée par la nouvelle. Ce type d’opération entraine forcément des frais chez le notaire car chaque opération a un coût, les notaires appliquent des barèmes différents selon leur région.

Écrit par George le dans Investir

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : fwahh7a3tr