L’achat d’un terrain à bâtir

Lorsque les futurs propriétaires ne trouvent pas sur le marché l’appartement ou la maison qui correspond à leurs attentes, ils choisissent de faire l’achat d’un terrain sur lequel sera construit plus tard le logement de leurs rêves. Suivez ces quelques conseils.

Terrain isolé ou en lotissement ?

Avant de partir à la chasse aux terrains, il convient avant toute chose de déterminer le type de surface recherché. Pour cause, pour la construction des maisons individuelles, les particuliers ont le choix entre deux sortes de terrains : les individuels et ceux en lotissement. Ainsi, les personnes qui veulent disposer d’une grande liberté dans la construction de leur future maison favoriseront les terrains isolés. Attention cependant, car le bâtiment sera tenu de respecter les règles de construction et d’urbanisme en vigueur.

Il est également à noter que les surfaces en secteur diffus présentent de nombreux inconvénients. En effet, proposés en vente par des particuliers, les terrains isolés sont dans bien des cas non viabilisés. Plus précisément, il y a de fortes chances pour que le terrain n’ait pas encore fait l’objet d’un raccordement pour l’assainissement, ou qu’il comporte des vices cachés. Par ailleurs, dans de trop nombreux cas, ces zones ne sont pas encore raccordées à un réseau d’électricité, d’eau ou de gaz. De ce fait, c’est donc le futur habitant des lieux qui devra prendre en charge les frais de viabilisation.

Terrain à bâtir

Sinon, à l’opposé des terrains isolés, ceux faisant partie d’un lotissement sont très faciles d’accès et sont immédiatement prêt à bâtir. Et ce sont souvent chez les professionnels, comme les aménageurs et les lotisseurs que l’on peut trouver ce type de terrain. Par ailleurs, comme ces surfaces sont déjà titrées et bornées, les investisseurs connaissent précisément les dimensions de la parcelle, lors de son achat. Ce qui peut ne pas être le cas avec les terrains isolés, qui doivent encore parfois faire l’objet d’un bornage par un géomètre.

Les critères de choix d’un terrain constructible

La décision d’acheter un terrain est un acte qui doit être mûrement réfléchi. Ce qu’il ne faut surtout pas faire est de se précipiter, surtout si l’on n’a pas toutes les informations nécessaires sur le terrain convoité. La beauté de la parcelle ne suffira pas pour justifier son achat. Il faut en effet tenir compte de son emplacement, mais surtout de son accès.

Est-ce que le terrain est situé dans une zone résidentielle non loin des écoles et du lieu de travail ? Qu’en est-il du voisinage : la zone d’habitation est-elle à proximité d’un lotissement industriel ou commercial ? Le quartier est-il desservi par un réseau de transport en commun ? Il en sera de même aussi pour les services de proximité et commodités comme les centres commerciaux, les centres de loisirs, les hôpitaux…

Par la suite, il faut se renseigner sur la nature du sol et du sous-sol, car en découleront des difficultés ou de la facilité pour la construction de la maison. Ce sont généralement les terrains rocheux qui se prêtent facilement à l’édification de maison individuelle, contrairement aux argileux. Enfin, n’oubliez surtout pas de bien étudier l’orientation du terrain. Ce serait effectivement dommage de ne pas profiter d’un bon éclairage par la lumière naturelle. Pour ce faire, n’hésitez pas à vous rendre sur les lieux à différents moments de la journée.

Écrit par George le dans Investir

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : zsfekztvnp