Que faire contre l’humidité lors d’une rénovation de maison ?

hygrometre

A l’occasion de travaux de rénovation, traiter les éventuels problèmes d’humidité est vivement recommandé car en plus de fragiliser les parties structurelles de la maison, ce phénomène a des conséquences néfastes sur la santé. Suivez ces quelques conseils afin de lutter contre ce problème.

Les causes de l’humidité

L’humidité est présente dans l’air ambiant. Elle est indispensable pour qu’une maison soit saine. Cependant, lorsque cette humidité présente dans l’air est supérieure à 40%, elle devient nocive. En général, à ce stade, cela signifie que l’habitation est victime d’une ventilation défaillante. En effet, pour se protéger des déperditions de chaleur, les gens ont tendance à isoler de manière excessive en bouchant les grilles d’aération ce qui est très dangereux. Or, ce surplus d’isolation provoque le phénomène de condensation dès lors que l’aération est insuffisante.

Autre cause fréquemment rencontrée : les infiltrations d’eau. Elles sont provoquées par des fuites de canalisation, des fuites sur la toiture ou encore des fissures dans les murs.

Dans le sous-sol, le taux d’humidité élevé est aussi source de fragilisation de la structure. Les remontées capillaires sont très souvent mises en cause. Les capillarités des murs sont gorgées d’eau, touchant les fondations. Ce phénomène est à l’origine du salpêtre. Les sels minéraux se déposent sur les murs et entraînent le pourrissement du bois, le décollement du plâtre ou la pulvérulence des pierres. Heureusement, il existe des solutions. D’ailleurs, pour le salpêtre, voir ici.

Quelles solutions adopter ?

salpêtre sur les murs

Les mesures destinées à lutter contre l’humidité lors de vos travaux de rénovation dépendent de l’origine du problème. En cas d’insuffisance d’aération, l’alternative la plus simple consiste à installer des dispositifs de ventilation comme une ventilation mécanique contrôlée, une hotte aspirante ou encore un purificateur d’air.

En posant une peinture anti-humidité, il est possible de venir à bout du problème. Sinon, l’application d’enduits et de traitements hydrofuges contribueront aussi à assécher les murs.

Au niveau de la façade, de nombreuses opérations sont à effectuer : élimination des mousses, amélioration des joints, colmatage des éventuelles fissures…

La toiture est à protéger de manière optimale si une défaillance se présente à ce niveau. Les fuites des gouttières sont à réparer et les tuiles trop poreuses ou abîmées sont à remplacer. Sur le toit-terrasse, un renforcement de l’étanchéité est à prévoir.

Enfin, pour le traitement des remontées capillaires, la difficulté augmente d’un cran. Il va falloir créer un barrage étanche dans l’habitation en injectant une résine hydrofuge dans le mur. Un drainage de terrain est même envisageable pour résoudre une humidité excessive

Écrit par George le dans Construction et rénovation

1 commentaire

Écrit par Bernaud le 27/06/2016 à 09h30

Article intéressant et instructif. Merci pour cela. Il faut néanmoins préciser qu’un diagnostic fait par un professionnel est nécessaire. Cela permettra d’éviter des travaux inutiles et de connaitre la vraie source du problème (si ce n’est pas le cas).

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : udunx59223